Histoire de la création de la commanderie

LES TEMPLIERS

Suite à la prise de Jérusalem par la première croisade, en 1099 est constituée la « milice des Pauvres Chevaliers du Christ et du Temple de Salomon », dont la mission est de garder voies et chemins empruntés par les pèlerins venant en terre sainte. Ils obtinrent du roi de Jérusalem l’autorisation de loger dans une partie de son palais établi sur l’esplanade du temple de Jérusalem, ce qui explique le nom généralement utilisé pour les qualifier de « templiers ».

La reconnaissance officielle apportée à l’ordre du Temple permit de réaliser deux objectifs : faire connaitre l’ordre nouvellement constitué et permettre l’éclosion de nouvelles vocations et recueillir des dons afin de mettre en œuvre sa mission en terre de croisade.

 

LA DONATION DE VIRECOURT AUX TEMPLIERS

En 1203, le duc Simon confirme la donation à Dieu et au temple par un clerc nommé Arnulphe, fils d’Hescalin de Nancy et Gesla sa sœur de tous ce qu’ils possèdent dans leur alleu de Virecourt (le mot Alleu fait référence à une terre possédée en toute propriété sans contrainte ni suzerain).
Il est probable que cet alleu comporte déjà l’ensemble du village et du terroir car, postérieurement aucun seigneur ne sera mentionné et Virecourt restera possession des templiers jusqu’à la suppression de l’ordre par le pape Clément V et à la dévolution des commanderies templiers aux hospitaliers de Saint Jean de Jerusalem en 1311.

 

LES COMMANDERIES TEMPLIÈRES

Sur les terres qu’ils recevaient les templiers créaient des commanderies comportant des terres autour d’une maison forte mi-château, mi-ferme pourvue d’une chapelle. Dans cette maison forte est établi un membre de l’ordre, chargé de trois tâches principales : administrer l’exploitation agricole, percevoir les droits, accueillir et former les jeunes gens désirant entrer dans l’ordre et devenir chevalier.
En l’absence de document précis dans les archives, il semble que c’est ainsi que Virecourt s’est constitué autour de sa commanderie.

et voici la commanderie en 2011 :